Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

Articles récents

Lire la suite
Lire la suite

Allo ? Non mais allo quoi : Cahuzac a menti !

3 Avril 2013 , Rédigé par jcdrpro Publié dans #Humeurs

Je me marre.

Sérieux, l'ex-ministre socialiste du budget a avoué avoir menti sur ce compte à l'étranger qu'il détenait ? Il n'a pas les mains propres comme l'avançait Mediapart ? Et il demande pardon après avoir pendant des semaines dénoncé l'acharnement dont il aurait été victime par ces "salauds de journalistes" ?
Et toute la classe politique, militants inclus, et pas seulement socialiste est sidérée ?

cahuzac

Dessin paru dans le LeHuffPost sous le titre « Les aveux de Cahuzac choquent la classe politique ».

Je me marre. Jaune.

Sans rire, le mensonge existe en politique ? La malhonnêteté aussi ?

Ben oui. C'est même dans la nature. Dans la nature de l'Homme. Pauvres militants naïfs. Qui aujourd'hui craignent que ce nouveau gros mensonge socialiste précipite l'électeur de Gauche "dans les bras des Extrêmes" et pousse l'électeur tout court vers les délices de la pêche à la ligne loin de l'isoloir lors des prochains scrutins.

Ah bon, parce que les représentants des "Extrêmes", Mélenchon, Le Pen et consort seraient moins "pourris" que les autres ?

Franchement, va falloir expliquer un jour que le Pouvoir a forcément besoin de pourriture pour s'acquérir : compromissions, coups bas, parricides et fratricides politiques, j'en passe et des meilleurs. C'est comme ça. C'est un combat. Soi-disant pour le "Bien commun". Le plus souvent pour le bien de son ego. Et souvent de son compte en banque. Ou de sa famille. Regardez le repris de justice Balkany si vous vouliez un Cahuzac de Droite.

Et que même si les "Extrêmes" ne sont pas encore vraiment au "Pouvoir", il ne leur manque que les voix. ça viendra sans doute. Notamment grâce aux "Cahuzac" en effet.

Mais que les militants bisounours ouvrent les yeux, bon Dieu.

À Metz, Nancy, Triffouillis-les-Oies comme ailleurs.

La pourriture du Politique n'a jamais empêché le Monde de tourner. Et c'est pas prêt de s'arrêter. Et parfois c'est même, oui, pour le "Bien Commun".

Parce que mentir plus ou moins, s'en foutre plus ou moins dans les poches, si en parallèle on fait en sorte que l'électeur trouve aussi, un peu (rarement plus, mais c'est toujours ça de pris), son intérêt dans l'action du Politique, c'est pas si mal. Non ?

Ça s'appelle la Démocratie

 

Mais bon, comme le disait Winston, "Democracy is the worst form of government - except for all those other forms, that have been tried from time to time."

Lire la suite

"Ne lâchons rien", ou l'art des exquises rodomontades gouvernementales

2 Avril 2013 , Rédigé par jcdrpro Publié dans #Humeurs

Dans le registre des rodomontades exquises (au sens médical du terme) il y avait "Gandrange et Sarkozy", il y a désormais "Florange et Ayrault" sans parler du locataire de l’Élysée qui confond les Mittal père et fils.

 

Du grand n'importe quoi dès lors que les politiques, poitrine en avant et sabre de bois au clair, claironnent leur amour du travailleur et de sa défense.

 

Une attitude et des décisions assumées (si, si) qui associent l'incompétence à la lâcheté et qui, si l'on fouille bien, sont moins le fait de ces politiques que de leurs conseillers, au fond eux très compétents et surtout très anti-sociaux. Des conseillers choisis pour entourer et rassurer ces élus provinciaux un peu légers, devenus par la grâce d'une amitié, d'une coterie ou d'un calcul, ministre de la République.

 

Des conseillers que le syndicaliste CFDT d'ArcelorMittal Florange Édouard Martin évoque dans son livre Ne lâchons rien (éditions du Cherche Midi) qui présente sa vérité sur la lâchage gouvernemental de la sidérurgie de la Fensch.

 20130402 090715 resized

Ayrault a choisi de pourrir Montebourg plutôt que de sauver Florange, le FN et d'autres l'en remercient. Pas les lorrains. Qui donnent à tous rendez-vous en 2014 et après.

 

Sachant que la génération suivante aura oublié et se fera tout autant enfler que celle d’aujourd’hui après les promesses post-Longwy. Pour autant qu'il y ait encore à ce moment là une industrie en Lorraine.

 

Sidérurgie, mines, armée, la couardise politique gouvernementale, de quel que bord qu'elle soit, c'est au fond l'une des tristes images de marque attachées à la Lorraine. Et le plus triste c'est quand des élus lorrains eux-même la valide par leur attitude. Avec autant d'amour propre que leurs suzerains parisiens.

 

Selon France Bleu, Edouard Martin envisage à son tour d'entrer en politique. Espèrons que si c'est le cas, il le fera sans passer par la case émasculation comme tant d'autres avant et autour de lui.

Lire la suite

2014 : la foire aux vieux, au centre et au FN

28 Mars 2013 , Rédigé par jcdrpro Publié dans #Humeurs

A un an de l'échéance électorale pour l'élection municipale les appétits s'affirment chaque jour un peu plus et les manoeuvres de coulisses deviennent progressivement visibles.

 

Et puis il y a les grandes manoeuvres. Genre la grand messe de l'UDI en Lorraine hier à Montigny avec un fort relent de naphtaline tant le poids de la jeunesse était présent au milieu des perdreaux de l'année...

Et Borloo m'a bien fait rire en expliquant que l'UDI allait conquérir Strasbourg, Nancy (où elle est déjà aux manettes avec l'inoxydable Dédé 1er) et ... Metz.

Metz. Sans rire. Où la Droite se déchire et n'a aucun avenir avec les protagonistes actuels incapables de s'entendre. Alors imaginer Nathalie Colin-Oesterlé comme chef de file là où une autre centriste et autre Nathalie n'a jamais réussi...

Merci Jean-Louis, j'ai bien ri.

Mais bon, le(s) Centre(s), on ne les tient plus, regardez le MoDem à Nancy qui se rebaptise Nancy Renouveau :-)

 

Ah au fait, pourquoi le FN ? Rendez-vous dans un an...

 

Lire la suite

Le gouvernement socialiste et la Lorraine : courage fuyons !

17 Mars 2013 , Rédigé par jcdrpro Publié dans #Humeurs

C'est le JDD qu'il l'écrit là, plusieurs ministres ont renoncé ces dernières semaines à se rendre en Lorraine.

Trop de coups à prendre après le lâchage politique face à Lakshmi Mittal.

Histoire de faire oublier que Florange est à Hollande et Ayrault le même boulet que Gandrange à Sarkozy, Moscovici, Vallaud-Belkacem et Valls ont pris leur courage à deux mains et sont partis voir ailleurs s'ils ne s'y trouvaient pas.
Apparemment ils s'y sont trouvés...

La pauvre Filippetti doit parfois se sentir bien seule. Pas étonnant vu ce que pèse depuis 20 ans un ministre lorrain dans un gouvernement...

Bon j'exagère (comme d'habitude me diront certains) quelques Poids-Lourds Gouvernementaux (comment, vous ne connaissez pas les PLG ???) se sont bien égarés par chez nous (mais plutôt au Sud ou à l'Est...) : Fleur Pellerin par exemple ou encore le sous-ministre aux Anciens Combattants...

Ouf, on respire.

Lire la suite

Florian Philippot, le moulin à paroles

17 Mars 2013 , Rédigé par jcdrpro Publié dans #Humeurs

Je ne l'avais encore jamais croisé. Quand ce vice-président du FN et proche de Marine Le Pen s'est parachuté dans la 6eme circo de Moselle aux Législatives de 2012 pour faire du chiffre, j'avais déjà pris la voie du web à France 3. Il a passé le 1er tour et fait quasi 47% au second.

Je l'ai découvert ce samedi, il était l'invité de La Voix est Libre. Arrivé avec deux proches quand je m'attendais à le voir avec un aréopage...

Bien propre sur lui, discours rodé, peu de vraie connaissance du terrain (en particulier sur les frontaliers) où il ne fait que passer mais persuadé de faire un coup l'an prochain aux municipales sans préciser s'il ira à Forbach, Stiring ou Sarreguemines, "mais en Moselle-Est".

Bref le provincial devenu parisien qui vient porter la bonne parole aux provinciaux de l'Est. Avec le costume (au propre comme au figuré) qui va bien.

Un jeune loup aux dents longues comme d'autres avant lui. Qui se choisira une ville en fonction de la facilité à l'emporter, voire à s'y implanter en cas d'échec
Comme Longuet par exemple et bien d'autres ayant fait le choix de la Lorraine en d'autres temps, devenus plus lorrains que ceux de souche...

Des ces gens qui pensent avoir beaucoup à apporter. Mais quand ils sont aux affaires découvrent qu'ils ont tout à découvrir de leur "nouvelle maison" et mettent parfois 12 à 18 mois pour prendre leurs premières décisions comme Masseret et ses socialistes en 2004.

Bref tout ça pour dire que la jeune classe du FN (qui affecte d'en avoir mais n'en a aucune) et Philippot en tête, ressemble de plus en plus à ces jeunes sarkozystes des années 2000.

Grande gueule, beaucoup de bla-bla mais un sacré manque de vraie culture politique.

Mais c'est sûrement parce que comme tous les vieux, j'ai peur de l'avenir.

Bon dimanche
Lire la suite

Grausch après 2014 ? Ça se pourrait... Une victoire par le vide

15 Mars 2013 , Rédigé par jcdrpro Publié dans #Humeurs

Evacuons déjà la première question.

Pourquoi GRausch ? 5 ans après son élection, vous voyez une différence entre Dominique Gros et Jean-Marie Rausch ?

Pas moi.

D'ailleurs au soir de son élection le premier maire PS de l'histoire locale, perché sur mon escabeau (enfin, celui de la télé), le disait déjà :"Cette ville, nous l'avons gagné, mais nous l'avons gagné pour continuer sa longue route".

Souvenez-vous :

Maintenant sa ré-élection. Elle me paraît acquise. Pas par la qualité exceptionnelle du travail fait qui serait la source d'un enthousiasme débordant des messins. Non. 

Simplement parce qu'il n'y a rien en face. La victoire par le vide.

J'exagère ? La Droite messine est intelligente, a (enfin) compris que l'Union était l'unique solution. Et le chef sortira des primaires pour conduire les dirigeants naturels de la "belle endormie"*.

Mais bien sur. Et la marmotte...

Non, ils se haïssent. Trop, beaucoup trop. Et le réel renouvellement de génération et l'apparition de personnalités nouvelles et de qualité, qui auraient dû être les priorités de la Droite messine, ne s'étant pas fait, les mêmes acteurs produiront probalement les mêmes effets.

Et cela risque de durer.

 

 

* Et oui Thierry Jean (l'ami de Nathalie), auteur du célèbre slogan dans sa déclinaison locale, Metz c'est toujours aussi beau et toujours aussi chiant qu'en 2007. Sauf les soirs de Nuit Blanche, merci M. Schuman.

Lire la suite

Municipales 2014 à Metz

14 Mars 2013 , Rédigé par jcdrpro Publié dans #Humeurs

Municipales 2014 à Metz, vous connaissez ? Vous devriez. En tout cas si vous avez aimé mes billets sur la politique messine.

La bonne nouvelle c'est que désormais -même si ca risque d'un peu me manquer - je n'aurais plus besoin d'en écrire puisque la place est désormais (bien) prise.

J'aime bien le ton et les premiers contenus sont plutôt sympas. Il y a du contact et de la connaissance, j'attends maintenant de me régaler des analyses. Et je ne dis pas que je ne commenterais pas là-bas ou ici certains des contenus 

 

En tout cas bienvenue à ce nouveau blog dans une ville qui manque singulièrement d'expression de ce type qui ne soit pas formatée ou militante à l'extrême.

Parce qu'il faut bien le dire, les blogs de nos politiques messins et de l'agglo sont bien souvent à leur image : poussif, sans saveur et un peu (voire beaucoup) mono-maniaques...

 

Cayzelle sort du lot, depuis l'origine. C'est dire si les autres sont souvent très chiants. Mais peut-être mon jugement est-il faussé par mon éloignement quotidien en banlieue sud de la Kapitale lorraine.

 

Alors vite "Mun2014", un recensement des blogs politiques locaux, puis un classement des plus pertinents 

 

A suivre. Et à lire.

 

Lire la suite

François Ier

14 Mars 2013 , Rédigé par jcdrpro Publié dans #Humeurs

Un nouveau pape, pour remplacer Panzer K.

 

Certains seront peut-être surpris par ce pseudo coming-out mais je suis catholique :-)

 

Très peu pratiquant. Tout en assumant ce double statut. Sans honte aucune.

 

Et l'arrivée de François Ier m'interpelle. Pape de tout là-bas. Déjà décrié

 

Je me cogne de ce que les autres, surtout certains confrères en disent. Ce qui m'a marqué hier soir c'est son sourire. 

Ce sourire me ramènera-t-il dans les lieux de culte ?

 

Parfois il suffit d'un rien.

Lire la suite