Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

Sans panache ?

30 Novembre 2009 , Rédigé par jcdr Publié dans #Billets

C’est ce vendredi 4 décembre à 14h que se déroule le conseil municipal extraordinaire de Metz qui va désigner les nouveaux représentants élus de la ville pour siéger à l’agglomération Metz-Métropole.

Les candidats messins de Gauche pour l'élection municipale de 2008

Et si l’on s’en tient aux informations qui filtrent de la mairie, de personnes en général bien renseignées, le résultat ne devrait faire plaisir ni à Emmanuel Lebeau (à l’origine de ce scrutin après sa chasse à l’armée metzicaine), ni au reste de l’opposition locale.

Bien sur, le mode de scrutin, uninominal et à bulletin secret, empêche d’en connaître le résultat à l’avance (voir la Suisse et ses minarets pour ceux qui en douterait), mais en réalité la capacité de résistance individuelle des élus de la majorité messine me paraît peu compatible avec un scénario autre que celui retenu par l’équipe rapprochée de Dominique Gros et validé par lui-même.


Pour mémoire, Metz a 55 conseillers municipaux dont 41 de l’actuelle majorité et 14 de l’opposition (7 rauschistes et 7 Zimbeaubecks dont Lebeau). La ville doit fournir 35 titulaires et 10 suppléants à Metz Métropole.

Le scénario retenu est de désigner l’ensemble des élus de la majorité pour occuper les 35 sièges de titulaires et les 6 premiers sièges de suppléants (36+6 = 41). Les 4 dernières places seulement reviendraient donc à l’opposition de Droite.
Et Emmanuel Lebeau ne siègerait plus à Metz-Métropole. Sauf à ce que de nombreux élus de Droite se désistent en sa faveur…

 

 « La Mairie ne confirme aucune de ces informations » vient de m’indiquer le cabinet de Dominique Gros. « Notre seule préoccupation est que les choses se fassent dans les règles afin que le résultat soit inattaquable ».

Réponse donc vendredi à 14h.

Si effectivement les choses se déroulent ainsi, l’influence de la ville de Metz au sein de l’agglo de Metz-Métropole sera renforcée : 5 vice-présidences sur 20 contre 8 sur 48 auparavant. Il faudra 53 voix désormais pour obtenir la majorité et Metz en possèdera 35 (toutes de gauche selon le scénario).

Autant dire que l’actuel président Jean-Luc Bohl, candidat à sa propre succession, prend le risque de se faire marionnettiser par les représentants messins en comptant sur leurs voix, voir même d’être pris en otage.

Et tenter l’adoption d’une décision contre l’avis de la ville-centre ne pourra se faire qu’en rassemblant le plus largement possible les représentants des petites communes.

Pas certain que Jean-Luc Bohl en ait les moyens après avoir réduit les avantages de certains…

Mais une chose est sure, si le scénario annoncé pour Metz se vérifie, ce sera une victoire sans panache… mais d’une redoutable efficacité politique à court terme.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

V@M 01/12/2009 17:03


http://www.vivametz.net/?p=2244


Chalonnais 01/12/2009 08:30



A ce que je vois, la Moselle continue à détenir tous les records !
- la droite la plus bête de France (voir les articles récents du taulier)
- la gauche pas en reste (voir le célèbre Pierre B. !)
- et les commentateurs de blog dans la droite ligne des sus-dites! 



guevara57 30/11/2009 20:38



Rien ne m'étonne sur les agissments de monsieur Gros, L'opposition aurait effectuée la même démarche si elle avait le pouvoir sur Metz. Concernant monsieur Bohl il est le poisson pilote des
maires de Metz  et de Woippy.
Et le carburant des élus reste les indemnités et non le principe de faire avancer les choses dans le bon sens, la preuve aucune réaction des élus de metz métropole sur la hausse des impôts. Alors
eux ou les autres, pour le peuple cela ne change rien, il crache au bassinet quand même.



jeanmarclucien 30/11/2009 19:22


Sans panache ? Et alors ? Pendant plus de 37 ans le microcosme politique local en a usé du panache ?  Il ne faudrait quand même pas aujourd'hui jouer les naifs. Pour ma part, en tant que
citoyen contribuable je privilégie l'efficacité de droite comme de gauche.