Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

PonPon fait la gueule !

10 Mars 2010 , Rédigé par jcdr Publié dans #archives

Il le soutenait jusqu'à présent.
Comme la corde soutient le pendu...

Et puis finalement Christian Poncelet (si, si, il vit toujours !) a choisi de soutenir la liste "debout la Lorraine" et son chef de file "gaulliste" Jean-Luc André.

Bon, en fait, Ponpon 1er, vieux roitelet des Vosges, fait la gueule parce que le jeune Laulau "prince des tracteurs"-" "Kennedy" Hénart s'est juste passé de son avis pour la constitution de la liste UMP, comme d'ailleurs font la gueule les "Villiéristes" du MPF Moselle, vexés (et le mot est faible) d'avoir été maltraités en ne se voyant proposer que la dernière place de la section Moselle.

J'en connais, et pas qu'à Gauche, qui se marrent dans leur coin sur le thème de l'Union de la Droite !

Et je repense à mon billet sur le pari risqué de Laurent Hénart dans sa constitution d'une liste de renouvellement de la Droite...

Alors disons clairement les choses : Poncelet, qui n'a pas laissé un souvenir impérissable au Sénat, a t'il encore aujourd'hui une capacité de nuisance suffisante pour plomber, dans l'électorat de la Droite vosgienne, la liste d'Hénart ?

Si oui, c'est dramatique pour la Politique, de Droite comme de Gauche (et même des autres mouvements) qui semble condamnée à se cogner pendant un temps encore infini tout ces très grands retraités, plus que très dépassés par la limite d'âge légale, souvent totalement déconnectés de la réalité du quotidien et qui n'apportent plus grand chose à leur territoire, sinon une forme de contribution constante à un enterrement de 1ère classe.

Franchement, vous seriez entrepreneur, sur un créneau de très haute technologie ou de forte valeur ajoutée, vous iriez voir en priorité un octogénaire pour vous soutenir ?
Et même financièrement ?

La question n'est pas de faire du jeunisme, mais de mettre en adéquation celles et ceux, trentenaires, quadra, quinquas, et même sexas (soyons fous) qui ont une vision, des envies, des réseaux actuels avec un territoire qui crève à petit feu de ne pouvoir s'appuyer sur eux.

Un jour viendra, bien sur, où ces grands anciens passeront la main.

Mais s'ils avaient encore un peu de lucidité, ils auraient intérêt à le faire vite.

Au risque, sinon, de se Rauschiser... avec le résultat que l'on connaît.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article