Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

Ils l'on fait ! ( mon point de vue)

20 Juin 2007 , Rédigé par jcdr Publié dans #archives

 

Le bruit courrait dans le Landernau : "à force de plaisanter avec cette histoire de dreamteam, certains font se faire des idées!"

Nan, là, c'est juste pour flatter mon égo ;-)

Plus sérieusement, la rumeur selon laquelle, à peine passé le temps des Législatives, certains s'associeront pour les municipales vient de prendre corps sous la forme de cet appel conjoint à 4 individualités issues chacune d'un mouvement politique différent : Richard Lioger (militant PS à Metz), Thierry Jean (conseiller régional et Municipal MoDem à Metz), Danielle Bory (conseillère municipale PC à Metz) et René Darbois (conseiller municipal Verts à Metz).

 

Comment imaginer qu'ils ont réellement fait cela dans le dos de leurs partis respectifs sans avoir à minima un oeil bienveillant, a maxima un soutien quasi officiel de hiérarques de leurs formations respectives...

Ou alors, c'est que la police interne des partis est vraiment mal foutue...

De là à dire que c'est la chienlit chez certains, il n'y aurait qu'un pas !

 

Que va-t-il se passer désormais ?

 

Interrogés hier sur la proposition de rassemblement de Lioger et alors même que ce texte n'était pas encore connu, Nathalie Griesbeck (Patronne de l'UDF MoDem Moselle et Lorraine) me téléphonait de Strasbourg qu'il allait falloir y réfléchir au niveau national ce samedi à l'occasion d'une rencontre avec Bayrou ("j'imagine une liste pluraliste allant de l'UMP au centre") et Dominique Gros (candidat PS à la candidature ) m'expliquait, lui, que ce même samedi, le Conseil National du PS se prononcerait sur le calendrier de désignation pour les Municipales mais qu'il était à Metz le plus légitime des candidats : " Lioger n'est pas mandaté pour signer quoi que ce soit, le secrétaire de section, c'est moi !".

Une source socialiste qui m'a demandé l'anonymat a ajouté : "Lioger n'aura pas le PS derrière lui, sa méthode à la hussarde est une machine de division, c'est la machine à perdre qu'il met en marche".

Pierre Bertinotti (autre candidat PS à la candidature comme maire) me téléphonait qu'il ne commentait pas "l'initiative personnelle" de Lioger (sans que je sache s'il parlait de l'interview à France Bleu ou de ce texte), et Juliane "Juju 11.1" Bir (candidate MoDem aux Législatives sur Metz III) m'infligeait son premier vrai numéro de langue de bois sur le thème : "Cette proposition est prématurée, ce sont des choses à discuter en interne mais une ouverture n'est jamais inintéressante..."

Quand à Marie-Jo Zimmermann (député UMP de Metz III réélue au 1er tour), elle observe : "Oui, il faut un projet pour Metz. Qu'ils se lancent, ensuite je ferais le tri!"

Les 4 signataires vont-ils désormais provoquer un élan au delà de leurs partis respectifs qui semblent subitement bien sclérosés ou devenir les 4 salopards à abattre au motif que leur illumination n'engage qu'eux-mêmes.

La réponse ne va sans doute pas tarder...

Mais force est de constater un certain nombre de données :

Y aura t-il face à la liste de Jean-Marie Rausch une liste unique d'un rassemblement allant du PC au MoDem en passant par les Verts et le PS à laquelle s'ajouteraientt  les 2007.com de Lebeau qui soutiennent Lioger dans sa démarche d'hier ?

Ou bien chaque parti va-t-il tenter de torpiller cette liste de rassemblement en présentant la sienne au risque d'éparpiller les voix et de motiver les abstentionnistes à rester chez eux dans une ville où à peine 50% des électeurs se sont rendus aux urnes lors des dernières municipales; provoquant par la même une forte probabilité de réélection de JM Rausch qui lui présentera sans doute une liste bien rajeunie?

Un Projet de Parti (quel qu'il soit) est-il suffisant aujourd'hui pour gagner Metz ?

Quand Jean-Pierre Masseret va-t-il sortir du bois ? Espére t'il que Gros, Bertinotti et Lioger s'entretueront pour se faire imposer aux militants comme le Sauveur (du PS local) face à JM Rausch ? Alors même qu'il ne souhaite probablement pas affronter directement l'actuel maire de Metz.

Et qui pour le remplacer à la Région maintenant que ses deux dauphins les plus évidents ne sont plus vraiment disponibles : Le Déaut a été réélu député et Eckert l'est devenu?

D'ailleurs, le projet du rusé Masseret n'est-il pas avant tout de rester sénateur après 2010...

Et au fait, quid d'Aurélie Filippetti et d'Alain Missoffe ?...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

alain marx 24/06/2007 22:42

La représentante de la petite bourgeoisie de province Colin Osterlé ,qui croit qu'elle fait de la politique ! A pondu un communiqué qui lui donne le frisson des années staliniennes qu'elle n'a sans doute pas connue, élevée qu'elle était loin des banlieue rouges... Ha le frisson de la politique. Gageons qu'aux prochaines municipales ce groupuscule "hier la fausse- démocratie" n'existera plus et qu'ils retourneront à leur cher travail s'ils en ont un ? Où au salon de thé qu'elle n'aurait jamais du quitter. T'inquiète Thierry c'est toi qu'à raison. je suis seulement inquiet du manque de réaction de JCDR a cette info. T'es coincé sous la table à la communion de ta filleul JC ?

un ruffinois de base 22/06/2007 17:40

alors là monsieur Milouch si vous n'avez pas des préjugés de base basseemnt archaiques!! j'habite à sainte ruffine, je ne suis pas plus rupin que la moyenne et j'ai toujours voté à gauche
c'est des gens comme vous pleins de morgue et de préjugés qui font la honte du PS aujourd'hui ! vive le renouvellement
 

milousch 22/06/2007 16:57

Il me paraît non ininterressant,excusez moi c'est mon coté archaïque " lutte des classes", que le groupe Masseret se réunisse à  saint rupin, pardon sainte ruphine, au coeur des quartiers populaires.
Tout  un symbole de la sincérité de l'engagement de la  gauche de la gauche.

GoodbyeJMR 22/06/2007 10:25

Si la droite messine dit "Merci Richard", le PS messin dira certainement "Au revoir Richard" car prendre une telle initiative sans concertation cela montre une réelle volonté d'autonomie. En tout cas, l'université de Metz aura bien noté les propos de RL "Si je ne mettais pas à faire de la politique comme je suis en train de la faire, je redeviendrai tout simplement professeur des universités …". Ceci signifie clairement pas de second mandat en tant que président (adieu loi d'autonomie des université) et un seul objectif  "devenir Maire" (la seule position lui assurant un revenu suffisant).
Et puis, il faut quand même le rappeler, RL est président en exercice de l’université de Metz et il à été élu pour cette mission et devrait si consacrer pleinement ou démissionner, d’autant plus qu’il est évident que ses prises de positions, compte tenu du contexte politique,  ne jouent pas en faveur de notre université.
D'autre part si un rassemblement des forces progressistes autour d'un projet semble une évidence, ce rassemblement (il semblerait qu'il y ai déjà une démission TJ ?) avec pour seul projet, à 9 mois des élections, le  « rassemblement » est des plus pathétique et ressemble à ce qu'il est : "Un coup médiatique" sans consistance.

messin 22/06/2007 00:30

excuse la pauvresse de mes arguments, elle n'a d'égale que la bravitude de mes convictions
allez,  je t'embrasse