Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

Et l'UDF Moselle dans tout cela ?

23 Avril 2007 , Rédigé par jcdr Publié dans #archives

 

C'est quoi désormais l'UDF Moselle ?

2 dirigeants (Nathalie Griesbeck et Thierry Jean) qui ne se supportent plus dans un parti qui a explosé ses frontières en les perméabilisant au socialisme tendance DSK (à moins que ce ne soit le contraire :-) ).

Bayrou a multiplié en Moselle ses voix par 3,52 entre le premier tour de 2002 et hier...

Plus que des UDF revenus dans le giron du parti (ou issus d'une génération spontanée !), ces nouveaux électeurs sont sans doute des mosellans tentés par la rupture avec le bipartisme traditionnel et peut-être aussi des primo-électeurs ou des ex-abstentionnistes qui se sont tournés vers lui.

Dès lors dans ce vote UDF, quelle portion de votes de gauche, voire de votes socialistes?

Sur ce point, les dirigeants de la fédération Moselle du PS n'étaient pas dupes hier soir, à Maizières-lès-Metz...

Certains socialistes avançaient même le chiffre de 30 à 40% de sympathisants socialistes ayant voté Bayrou hier.

En attendant la difficulté de l'UDF (voir mon billet d'hier soir) va être de gérer ces voix nouvelles, curieuses d'une autre façon de faire de la politique...

Sauf que la déclinaison départementale et locale de cette gestion pourrait bien se retrouver compliquée par la façon dont les 2 responsables (l'officielle [car patronne régionale ET départementale] et l'officieux [car ex-patron-départemental et toujours bien suivi par les UDF mosellans]) souhaitent appréhender cette gestion.

Pour faire simple, Nathalie Griesbeck et Thierry Jean vont-ils trouver là un nouveau motif de crispation ?

Si oui, jusqu'où peut-aller cette crispation ?

Et avec quelles conséquences, pour les législatives et la municipale de Metz...

 

Pas sur également que l'appel à un nouveau mouvement (genre large autour du Centre...) qui sera probablement annoncé par Bayrou et son équipe avant le 2ème tour contribue à clarifier une situation locale bien compliquée pour des raisons de personnes...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

CHRISTIAN BRAGA 07/06/2007 14:32

En fait la vraie ligne de démarcation c'est la ligne entre :l'économie dirigiste de Besancenot à Sarkozy et l'économie de libre échange des libéraux   (les vrais).

Bémol 26/04/2007 20:42

Bayrou a été intelligent en ne donnant pas de consignes de vote. Beaucoup moins en s'affichant "royaliste" et en créant un nouveau parti qui va déstabiliser son électorat UDF traditionnel et ses élus UDF. Je parie que certains vont rallier l'UMP sous peu, surtout dans le rang de ses députés, aujourd'hui assez divisés. Il a attrapé la grosse tête Bayrou et il fait des erreurs. On a bien fait de ne pas lui accorder de second tour avec ses façons d'agir désordonnées et non réfléchies. Pauvre France, tu as eu chaud.

jcdr 26/04/2007 21:15

C'est vrai que le bipartisme est tellement formidable, qu'il a tellement fait avancer les choses depuis 20 ans...
Et puis, au fond, on devrait trépaner les millions d'électeurs qui ont voté pour lui, croyant en son message d'une union sacrée, capable de travailler ensemble, en dépassant les clivages idéologiques...
Vive Vichy et sa pensée unique !
Et surtout, gardons nous de faire avancer les choses !
Galilée et Darwin étaient des diables,Voyez où nous en sommes ! Saint Bush et tes baptistes, sauvez nous...

alain marx 23/04/2007 15:24

n'est-ce pas la les conditions idéales de votre dream team ?

jcdr 23/04/2007 15:43

Ca c'est une remarque intéressante...

Erasme de Metz 23/04/2007 13:05

Je crois que même nationalement, cela ne va pas être simple. Le "centre" d'un "grand" parti est sans doute plus à gauche que ce que pense F.Bayrou .... sinon on risque d'avoir plein de petits partis passablement inutiles (cf la gauche de la gauche) ...

jcdr 23/04/2007 13:41

à suivre...