Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

Nathalie Griesbeck sur la pente descendante ?

6 Septembre 2009 , Rédigé par jcdr Publié dans #Billets

Les traditionnelles rencontres annuelles de cohésion pour les militants et de confrontation à la réalité du quotidien (on peut toujours rêver…) pour leurs élus, ces universités, séminaires et autres rassemblements de fin août-début septembre sont l’occasion d’évoquer les grands débats internes qui agitent et même parfois cisaillent les partis et mouvements politiques.

L’an dernier (une autre vie…) j’avais découvert cette ambiance en tant que très récent militant du MoDem. Cette page est désormais tournée (depuis plusieurs mois pour ceux qui auraient loupé l’info) mais je n’oublie pas qu’en 2008 déjà se posait la question du rapprochement du MoDem avec la Gauche.

Tel que le préconisait quelques mois auparavant le messin Thierry Jean avant de se faire exclure par les bons soins de Nathalie Griesbeck.


Nathalie Griesbeck qui s’est  (involontairement ?...) lâchée vendredi matin sur France Bleu en expliquant que le MoDem lorrain partirait à l’élection régionale de 2010 « en autonomie ».

C’est la même position qu’en 2004 et son résultat n’a pas permis à l’alors-UDF (sans Longuet exclu pour avoir rejoint la Droite Lorraine) de se maintenir au second tour. Du coup c’est Thierry Jean qui s’y est collé et a été élu sur la liste Longuet avant de basculer après l’élection municipale messine en « apparenté socialiste ». Courageusement, Nathalie Griesbeck a retiré ses billes. Comme au deuxième tour à Metz en 2008. Où son score, pas plus qu’aux Européennes qui ont suivi, n’a jamais retrouvé les sommets du début des années 2000.

Petit à petit, la princesse de Jean-Marie semble perdre du terrain dans l’isoloir. Certains écrivent qu’elle ne figurera d’ailleurs pas sur la liste du MoDem pour 2010. Je serais porté à le croire.

Devenue députée européenne par défaut (Jean-François Kahn lui ayant cédé son siège comme il l’avait promis si elle n’obtenait pas le nombre de suffrages suffisant pour siéger à Strasbourg), Nathalie Griesbeck est-elle aujourd’hui sur une pente savonneuse ? Au profit d’un Thierry Jean exclu du MoDem mais qui est toujours en contact avec Marielle de Sarnez ?


Seule certitude (selon son entourage) la patronne du MoDem lorrain et mosellan est "incapable" de partir avec la Gauche.


Sera t'elle suivie par une majorité de militants lorrains de son mouvement ?..

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bernard 01/10/2009 12:12


Tout cela est fort juste ; cela dit, la dame du Modem (allitération) trouve parfois la formule qui fait mouche. Comme l'autre jour au conseil général de la Moselle, où elle a été la seule à lancer,
avant la visite attendue dans le département de Nicolas Ier : "Je n'attends rien du chef de l'Etat, mais j'attends tout de l'Etat". C'est dit !


Joseph 07/09/2009 20:36

N'oublions pas que le MoDem a été créé en 2007, ce qui limite toute comparaison avec l'UDF de 2004, qui n'en est pas la préfiguration exacte (et pas seulement sur les questions d'alliances ou de positionnement).M. Thierry Jean est actuellement immergé dans une majorité socialiste. On peut donc considérer que le MoDem n'a actuellement aucune représentation au conseil régional : le MoDem part donc de zéro en 2010 et n'a rien à perdre. Il a donc plus de marge de manoeuvre que le PS ou l'opposition de droite pour exposer son programme, ses idées et sa lecture du bilan de la majorité sortante. Par conséquent, une stratégie autonome s'impose. Pour ma part, je souhaiterais qu'elle s'applique aux deux tours (les 10% nécessaires au maintien sont-ils vraiment inaccessibles ?). Aux militants de trancher ...

jcdr 08/09/2009 13:54


L'UDF de fin 2003 avec Longuet et ses amis exclus ressemble quand même furieusement au MoDem actuel...
Effecticvement depuis l'exclusion de TJ, le MoDem n'a officiellement aucune représentation au CRL. Qui a dit le contraire ?
Pour ce qui est des 10%... Aux Européennes pour le Grand Est, le MoDem a fait 9,43% de 38% de suffrages exprimés...


zorglub 06/09/2009 12:39

Absolument délicieux comme analyse. Rentrant de la messe je tombe sur le billet dominical de jcdr qui conserve la même ligne. A savoir, une certaine constance dans l'analyse: il faut déboulonner la madonne centriste lorraine pour n'ériger qu'une statue, celle à la gloire de Thierry Jean. Belle illustration de journalisme indépendant ! Merci JCDR, je retourne à la lecture de mon "Croire en église". C'est tout aussi jésuitique... Et puis je regarderai ensuite Michel Drucker, mon idole.

jcdr 06/09/2009 16:05


(accent corse) "C'est ton droit de le penser Doumé... Et arrête de regarder Françoise..."