Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

Officiel : Carlo Molinari quitte la présidence du FC Metz. 2ème mise à jour

9 Juin 2009 , Rédigé par jcdr Publié dans #Breaking News

Mise à jour : Le communiqué officiel est ici.

Il vient tout juste de l'annoncer (fin de matinée) à l'occasion d'une conférence de presse au FC Metz : Carlo Molinari quitte la présidence mais sans quitter le club pour autant.

Il restera comme vice-président, membre du conseil d'administration et chargé de mission auprès de Bernard Seurin Serin*, nouveau président et (car) actionnaire principal (51%) du club de football de la capitale lorraine.

Une page se tourne.

Le sort de l'entraineur Yvon Pouliquen devrait être connu en fin de semaine la semaine prochaine.




* Merci Jonathan !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jonathan 14/06/2009 00:17

Petite faute JC : c'est Serin et non Seurin.Par ailleurs, le sort de Pouliquen sera connu en début de semaine prochaine, la conf de vendredi a été annulée pour des raisons obscures.

Bernard 10/06/2009 17:59

Claude, Jean-Marie, et maintenant Carlo... Enfin, ils s'en vont ! Ca sera peut-être pas forcément mieux après, mais vingt dieux (ou vains dieux), qu'est-ce que ça fait du bien d'avoir de l'air !!!

jeanmarclucien 09/06/2009 13:46

Il a mis du temps à comprendre M. Molinari, la messe était dite avec les nouveaux arrivants au C.A... Il n'a pas su partir à temps et ne faisait plus qu'illusion. En passant les tits gars supporters n'ont-ils pas été lâchés eux aussi par ce club ? Cet univers est impitoyable !  A chacun ses plaisirs (je ne suis pas fouteux) mais comme contribuable j'estime que depuis quelques années les dirigeants de ce club prennent les contribuables (via les subventions) pour des c... Je précise qu'avec mes impôts je préfère le financement d'un sport  à celui d'un porte avion nucléaire trop court, trop lent, qui fait des ronds dans l'eau avec ses avaries d'hélices...J'espère que nos collectivités sauront résister à toute participation à la construction d'un nouveau stade. Que ce club se refonde avant !

Metz1 09/06/2009 13:14

Il y a quelques années, quatre personnes tenaient la ville : Rausch, Puhl, Molinari et l'Evêque. Il n'en reste plus qu'un, peut-être le plus contesté de la bande. Tous les autres sont partis dans un creux. Dieu, qu'il est difficile de lâcher les rênes au sommet de la gloire!...

Chalonnais 09/06/2009 12:51

Le JMR du football français !Président depuis 1967 (intermède 78-83 excepté), il finira comme lui, lâché par tous.Et le club ne s'en relèvera pas, c'est à craindre.