Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

Les raisons de la démission du directeur des Trinitaires.

30 Mai 2009 , Rédigé par jcdr

Côme Ferrand Cooper m'a confirmé peu après mon billet sa démission en m'annonçant l'envoi d'un communiqué.

Le voici :


Pourquoi je démissionne.

Côme FERRAND COOPER
directeur
Les Trinitaires / EPCC Metz en Scènes


Deux salles de concert, un théâtre, un bar, des salles d'expositions, un
cloître... le tout en plein coeur de ville, dans un lieu magnifique. Le
bonheur, non ?

On aimerait y croire...

Autant personne ne comptait sur l'ancienne équipe pour s'intéresser aux
Musiques actuelles, autant le changement de municipalité a été véritablement
porteur d'espoirs pour le secteur des musiques actuelles. Or il nous faut
constater que, si sa structuration a été simplifiée, le rôle de notre lieu
n'a pas été politiquement clarifié, que le montant de l'apport des
collectivités est inchangé, que la répartition des (maigres) subventions aux
associations oeuvrant dans le secteur est un copié-collé de l'ère Thil.
Enfin, et c'est peut-être là le plus inquiétant, que tout débat sur les
musiques actuelles est stérilisé par la mise en oeuvre, dans une urgence
affolante, de la construction d'une salle de concert aux contours et aux
objectifs culturels pour le moins incertains.

Qu'en est-il de la question des publics et de leur développement, quid de la
place à trouver aux amateurs, aux associations, aux producteurs privés ?
Comment développer l'accompagnement des groupes vers la
professionnalisation?...

Et la liste des questions (questions bien classiques pour un chargé de
mission musiques actuelles comme on en trouve généralement depuis le début
des années 2000 au sein des villes de cette taille) peut s'allonger.

Dans ce contexte, connaissant les moyens qu'il faudrait à cette maison pour
atteindre un rythme de croisière normal, au vu de la situation financière
délicate de l'EPCC et des défis qu'il lui reste à relever pour que la
mutualisation soit véritablement source d'économies, je ne suis pas en
mesure, avec une équipe de 5 employés, de remplir à bien les objectifs que
je crois être ceux des Trinitaires : faire la fête en bonne intelligence,
émouvoir sans être rasoir, et questionner sans assommer... proposer un lieu
de vie, d'échanges à échelle humaine entre des artistes et un public
curieux, un laboratoire qui accueille des savants fous et des rêveurs
pragmatiques, autour d'une bière, d'une limonade ou d'une piste de danse.



Metz, le 30 mai 2009

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article