Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

Mittal crucifie Gandrange ? (mise à jour)

9 Janvier 2008 , Rédigé par jcdr


C'est une info de la CFDT : Lakshmi Mittal aurait l'intention de fermer à 70%  le site sidérurgique de Gandrange.

Un site présenté comme "
one of Europe’s leading producers of wire rod" sur le site officiel de Mittal !!!

1000 personnes y travaillent, ce qui en mettrait 700 sur le tapis.

La raison serait économique, le site ayant des difficultés de production.

Actuellement, Mittal Gandrange (ex-Unimétal) produit environ un million de tonnes de produits longs (barres et billettes). Cette production serait transférée en Allemagne à terme vers un laminoir dernier cri.

Mittal Gandrange est le premier site racheté par Lakshmi Mittal en Lorraine, c'était en 1999 (à l'époque Ispat Unimetal). Il l'avait visité il y a quelques mois mais aucun investissement important n'y a été réalisé.

Un CE extraordinaire, qui vient d'être annoncé pour la semaine prochaine,
devrait confirmer cette information.

Ce soir la direction du site ne souhaite pas faire de commentaire.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

de mitri 17/10/2009 09:36


bonjour,

je viens de mettre en ligne une chanson qui a été composée pour la fermeture de l'acierie de gandrange j'aimerai bien qu'elle passe sur les ondes mais c'est pas facile puis je compter sur vous
?


http://www.youtube.com/watch?v=Ksua0DJvRLY

cordialement


jcdr 12/01/2008 11:41

Comme l'expliquait très bien hier soir en direct dans mon média mon collègue et ami Eric Molodtzoff, la réalité est plus certainement que Mittal s'est servi de Gandrange comme d'une vitrine et d'un alibi pour plaider sa cause dans l'OPA lancée contre Arcelor en mettant en avant sa "fibre sociale" soutenu par des dyndicalistes roulés dans la farine. L'opération de fusion désormais achevée, Mittal fait le ménage. Pourquoi s'emmerder !

informations pluralistes 12/01/2008 11:29

profil faut mettre en cause la gouvernance de ces  grandes sociétés privées en proposant de modifier la composition de leurs conseils d'administration uniquement composés d'actionnaires élus selon un mode censitaire : seuls les plus gros actionnaires y sont  représentés.il convient donc de proposer un nouveau statut des conseils d'administration des grandes sociétés privées au niveau national d'une part  et surtout au niveau européen pour qu'à l'avenir un nouveau type de société soit juridiquement fondé au niveau de l'Europe : n'est-ce pas un beau challenge pour les jeunes générations ?. Des sociétés européennes ayant le souci de l'efficacité et de l'intérêt général européen ?

Erasme de Metz 12/01/2008 10:57

@ SuperNo, oui ton second commentaire me va mieux@ Prof, c'est sans doute un peu plus compliqué. Mittal est sans doute un financier, mais il semble avoir une culture industrielle très forte et il a conservé longtemps des sites que notre champion national considérait comme sans intérêt.Bon après ce ne sont pas des enfants de coeur, et je me demande s'il n'y a pas un lien entre cette annonce de fermeture et l'annonce très récente de l'investissement dans une aciérie électique en russie http://fr.biz.yahoo.com/18122007/18/arcelor-mittal-projet-d-une-unite-greenfield-en-russie.html

prof 12/01/2008 10:31

le fait de vendre ses bijoux de famille n'est pas signe d'une bonne santé de la famille ou de l'entreprise; cette logique qui consiste à fermer des usines pour en améliorer leurs  performances et par conséquent , mettre des citoyens au chômage, montre les limites de ce système économique; il n'est plus suffisant de compatir; les moyens de productions ne doivent plus être dans les mains des financiers et ce n'est pas parce que le salarié est partiellement propriétaire de son moyen de production qu'il peut modifier fondamantalement les  décisons de l'actionnaire principal.Il est trop facile de dire aujourd hui que la production n'est pas bonne si les bonnes décisions n'ont pas été prises en temps et heure pour améliorer les outils de production et c'est toujours le bout de chaîne qui en subit les conséquences et qui est mis au chômage. C'est tout simplement lamentable.