Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

François Grosdidier veut-il la peau de Jean-Luc Bohl ?

24 Novembre 2007 , Rédigé par jcdr Publié dans #archives


Rare que l'onctueux et discret  - sur le plan médiatique-  maire de Montigny-lès-Metz se lâche ainsi.

L'extrait de son courrier dans la presse locale faisant part de sa colère face au coup  de ... de  François Grosdidier à son endroit est pour le moins la traduction d'une vraie colère chez cet élu courtois, tendance gendre idéal, que trop de pseudo-observateurs de la Res Publica qualifient de grand mou consensuel.

Jean-Luc Bohl est tout sauf cela.

Et François Grosdidier (qui sur le plan de la capacité rancunière n'est pas en reste, certains s'en souviennent, dont Alain Missoffe qui avait postulé à la présidence du comité départemental de l'UMP contre Grosdidier...) pourrait bien un jour en faire les frais.

Pour mémoire (et si vous n'avez pas suivi l'intégralité du développement),  voici le résumé du dossier.

L'UMP (Moselle) refuse son soutien direct à Jean-Luc Bohl, maire centriste de Montigny-lès-Metz, 3ème commune de Moselle et seconde ville de la CA2M dont il est le premier vice-président.

Jean-Luc Bohl siège au Conseil Général comme membre de la Majorité Présidentielle. Son soutien n'a jamais fait défaut à la Droite Mosellane.


Or, le non-soutien de l'UMP à Bohl a semble t'il reçu l'aval de Philippe Leroy, président du Conseil Général, dont le communiqué de l'UMP annonce qu'il était présent à la réunion du comité départemental du 22 novembre qui a validé la chose.

François Grosdidier veut la peau de Jean-Luc Bohl et lui colle dans les pattes son copain Richard Colin pour constituer une liste d'union et d'ouverture.

Le calcul est simple : si Bohl refuse Colin sur la liste, Colin part seul et plombe en voix Bohl au risque de le faire perdre face à la gauche.

Même si la gauche est de toute façon inexistante à Montigny.

Pourquoi ce calcul de Grosdidier ?

Simple : Il est persuadé que JM Rausch lui a promis la présidence de la CA2M "après"...

Or si le maire de Metz ne prend pas la présidence de la CA2M, il est légitime que le maire de la 2nde commune en importance la revendique.
Or Woippy arrive en taille bien après Montigny.
Le statut de député (élu au 2nd tour) et de président départemental (des militants) de l'UMP peut-il faire changer cet état de fait ?...

Tout dépend de qui est, en 2008, le maire de Montigny...


Il paraît que cela fait beaucoup rire Alain Missoffe qui a découvert en son temps les boueux marécages de la Droite Départementale et souhaite bien du plaisir, paraît-il à Jean-Luc Bohl...


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bdu 26/11/2007 10:02

Happy birthday to you.......

uneptitepoireChristine... 26/11/2007 09:20

"Comment est-il possible de faire perdre Bohl face à la gauche si celle-ci est inexistante à Montigny ? Qu'est-ce que tu fumes Jean-Christophe ?Pour ma part, je trouve ce commentaire trop lapidaire pour être honnête, surtout quand je vois les militants de gauche labourer le terrain depuis des mois.Mais peut-être l'amitié sincère qui lie JLBohl à JCDR aveugle-t'elle ce dernier au point qu'il perde toute objectivité professionnelle...Donc ça serai vrai, il existe d'autres enjeux électoraux que ceux de Metz ville ?! Apparemment oui puisque même le grand Roger semble avoir un avis sur la question... Je dis semble parce que l'analyse est pour le moins... courte !Aller les penseurs, une poire, des cahouettes et rendez-vous pour la prochaine nanalyse. Forcez pas trop quand même ; -) " 

Jeune57 26/11/2007 01:37

Pertinent ? Il manque simplement quelques éléments dans l'analyse. La première est que JLB n'a jamais demandé le soutien de l'UMP. De plus, il est simple pour le maire de Montigny de dire qu'il est dans la majorité présidentielle alors qu'il a apporté son soutien à François Bayrou durant la campagne présidentielle ( faisant parti des 1000 maires signataires ). Il faut aussi ajouter que FG n'est pas le député de la circonscription et pour tout initié, nous savons qu'une telle initiative ne peut venir sans l'accord du parlementaire concerné. Je pense aussi qu'il est impensable de penser que JLB puisse perdre sa mairie car il la gère correctement et suis certain que si c'était le calcul de FG, ce serait pour le moins hasardeux. De plus il faut ajouter que JLB est dans la majorité départementale dans le groupe des indépendants et non pas dans le groupe UMP comme le laisse penser l'article. Cela pour dire que les amitiés en politiques ne vont jamais de soi. Enfin richard Colin n'est pas l'ami de FG, il est le représentant des adhérents de l'UMP à Montigny et cela en accord avec le député de la circonscription et le délégué de la circonscription qui est patrick thil. Le rapprochement effectué avec le vice-président du CES soutenu par cayzelle est vraiment sympa, c'est une piste intéressante...

zcvh 25/11/2007 21:52

avec JLB président à la CA2M, plus d'innondations à Montigny  ;-)

Champenois 25/11/2007 07:57

Combien de divisions ?J'aime quand la majoritéraille les divisions et le manque de cohérence du Parti socialiste !On voit quà cet égard la Moselle est exemplaire.