Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

La solution... Dominique Schmitt...

10 Novembre 2007 , Rédigé par jcdr Publié dans #archives


Dominique-Schmitt.jpg

Avancé il y a plusieurs mois comme un possible successeur de Jean-Marie Rausch, Dominique Schmitt revient sur le devant de la scène par le biais de bruits de couloirs qui s'intensifient depuis l'annonce, cette semaine, de la candidature de Marie-Jo Zimmermann et alors que l'UMP national (où sont-ce Denis Jacquat et François Grosdidier ?...) ne veut pas entendre parler de Noël Jouaville : "pas assez politique, pas assez connu".


Proche, très proche de Jean-Marie Rausch, Dominique Schmitt a également l'oreille de Brice Hortefeux et de Nicolas Sarkozy : avant d'être nommé Préfet de la Région Auvergne en août 2006, il était directeur général des Collectivités locales au ministère de l'Intérieur quand Sarko était ministre de l'Intérieur et son intime Hortefeux, ministre délégué aux Collectivités territoriales.
A en croire Serge Godard, le maire PS de Clermont Ferrand, Hortefeux, chef de file de l'UMP local lorgne paraît-il sur la mairie en 2008 et compterait sur Schmitt pour l'aider.


Si c'est le cas, peu probable de voir arriver à Metz, le Préfet préféré de Jean-Marie Rausch.


En revanche, ce Serviteur de l'Etat, gros travailleur, alsacien d'origine, reconnu pour son sens de l'abnégation ne verrait sans doute pas d'un mauvais oeil la possibilité de revenir sur "ses terres" : de 1972 à 1982, Directeur Général adjoint puis Directeur Général des services de la ville de Metz, de 1982 à 1992, Directeur Général des services de la Région Lorraine, sans compter  son passage au Ministère au côté de JMR comme chargé de mission de 1988 à 1989 tout en étant commissaire du Gouvernement au Sénat et à l'Assemblée Nationale.
Ajoutez à cela un carnet d'adresse incroyablement fourni et vous avez un superbe profil de candidat parfaitement identifié par les milieux politiques et économiques messins, mosellans, lorrains (il a également été Préfet des Vosges de 1996 à 1999...) et nationaux.

Par ailleurs l'article L231 du code électoral n'empêche pas un Préfet absent de Lorraine depuis plus de 3 ans a être candidat à une mairie de la Région.

Cerise sur le gâteau, JMR parle très peu de lui si on ne l'y invite pas, comme il parle peu d'un autre de ses soldats, Frédéric Niedzielski (qui s'exprime chaque semaine dans l'hebdomadaire papier éponyme et sur sa version électronique) ... afin de ménager l'effet de surprise ?

Tous ces éléments peuvent-il suffire à décrocher la mairie de Metz, sachant que JMR mettra tout son poids dans la balance et que l'UMP, tant national que départemental, n'aura, vu ses soutiens, aucun état d'âme à l'investir malgré la réélection locale au 1er tour de Marie-Jo Zimmermann comme député ?


On serait tenté de dire oui. Mais l'électeur lui, que va t'il en penser ?

La parole d'un JMR vendant début janvier son poulain franc-maçon dans une ville où ce réseau (comme souvent) dépasse largement le schéma politique traditionnel, sera t'elle suffisante pour l'imposer ?

Attention toutefois, Metz n'apprécie guère les parachutés, Jean-Jacques Aillagon a finit par le comprendre.

Or Dominique Schmitt a quitté la ville il y a plus de 15 ans.

Trop longtemps ?...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gwladys 06/12/2007 22:20

Thomas, on ne parle pas de ce qu'on ne connait pas...

Thomas 14/11/2007 11:54

JCDR, le préfet préféré de JMR c'est toujours le prefet en fonction en Lorraine, tu savais pas ?

C'etait le cas avec Bernadette Malgorn, pusi avec Pierre-René Lemas (un homme vraiment respectacle) et à nouveau avec Bernard Niquet (ancien collaborateur de Bernadette Chirac).

Bientôt tu vas faire croire aux internautes que le préfet préféré est hors les murs ! Attention à la diffamation...

dramelay 11/11/2007 10:54

C'est vrai qu'un préfet ca aurait de la gueule, ca ferait plus sérieux que certains, ca ferait moins amateurs que certains, ca ferait moins petit duc local que certains, ca ferait moins gateux que certains, ca ferait moins féminin que certains. Ca serait pas mal... Mais sérieusement, qui voterait pour un ancien préfet ?

jcdr 11/11/2007 11:10

Toi ! Mais déménagé vite vers la Capitale Lorraine !!!

CHRIS 11/11/2007 06:00

Cher jcdrBernard!Je l'ai connu ... ce fut...un temps...le médecin...de notre famille

christiane pallez 10/11/2007 22:01

Dominique Schmitt, ce n'est pas ce charmant préfet qui, tancé par Hortefeux pour ne pas avoir rempli son quota d'expulsions, a viré 3 psychologues chargés d'examiner les sans papiers parce que faisant partie de MSF ils étaient suspects de trop d'indulgence , et ceci pour gagner quelques expulsions en plus ? (voir libé de vendredi dernier) Plutôt sympa non?c'est vrai que Metz est parfois un peu en difficulté mais quand même on  ne mérite pas ça !!arrete J C de faire les fonds de tiroirs!!