Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

Jean-Marie Rausch est en forme ! (avec le podcast !)

24 Juin 2009 , Rédigé par jcdr Publié dans #Podcasts


Tout guilleret, le Jean-Marie ce matin dans les locaux de l'ENSAM où se célébraient les 25 ans de Son Technopôle, le Technopôle Metz 2000 devenu depuis Metz-Technopôle.

L'occasion pour ses successeurs Jean-Luc Bohl et Dominique Gros de rappeler le côté visionnaire de ce projet lancé en 1984, en pleine crise de la sidérurgie lorraine et qui mettait l'accent sur les technologies de l'information à une époque où elles relevaient presque de la science-fiction.

25 années ont passées, Metz-Technopôle a fait le plein et continue de se développer.

Et Jean-Marie lui est passé du rôle de stratège à celui d'observateur.

Un observateur discrètement engagé qui a un avis sur tout dès qu'on lui demande mais qui se retient très fort de trop en dire...

A déguster entre les lignes !


 

 

 

 

Lire la suite

Combien de ministres lorrains ?

23 Juin 2009 , Rédigé par jcdr Publié dans #Billets

Un seule -ou plutôt une - si Nadine Morano est conservée. Car "l'hypothèse Philippe Leroy", lancée par un journaliste régional généralement bien "réseauté" tant à Metz qu'à Paris, semble finalement avoir -selon ce spécialiste- du plomb dans l'aile. Réponse dans les prochaines heures.
Lire la suite

Régionales 2010 : Morano, Oui - Aillagon, Non. (Ajout vidéo)

19 Juin 2009 , Rédigé par jcdr Publié dans #Podcasts




Scoop ce vendredi 19 juin matin en coulisses de la plénière du conseil Régional de Lorraine, Jean-Jacques Aillagon m'annonce, un brin déçu, que plus rien ne le retient en lorraine alors qu'il se serait bien vu dans l'éxécutif de la ville et qu'il ne se représentera pas sur la liste emmenée par Laurent Hénart.

Nadine Morano pour sa part précise qu'elle figurera bien en position éligible
sur la liste de Droite emmenée par Laurent Hénart et siègera lors de la prochaine mandature.



Tant pis pour celles et ceux qui la donnaient partante dans le sud-est...





Lire la suite

Régionales 2010, c’est parti !

18 Juin 2009 , Rédigé par jcdr Publié dans #Podcasts

Le club de la presse de Metz a accueilli ce jeudi (Place de la Comédie, ça ne s’invente pas) le premier grand numéro de claquettes de la campagne des Régionales 2010.

En donnant ainsi le coup d’envoi officieux.

 

Le ban et l’arrière ban de la vieille garde de Droite Lorraine faisant corps autour du minot (mais déjà ancien ministre...) Laurent Hénart (Parti radical), c’était pour le moins coquet !

 

Manquaient juste André Rossinot et Marie-Jo Zimmermann.

Lui je ne sais pas mais elle était officiellement de permanence à l’Assemblée Nationale.

 

Du coup, en l’absence de la dissidente anti A32 de 2004, le discours a porté sur « l’Union, tout le monde est tenu de passer au vert pour construire le programme  et je ne veux voir qu’une seule tête dialoguons sereinement avec  les porteurs d’avenir, des radicaux au MoDem en passant par le Nouveau Centre, la Gauche Moderne et le société civile (écolos et associations) pour blackbouler c’te feignasse de Masseret  qui nous fait bien marrer avec son usine à rêves de Chambley».

 

Bon, bien sur ces mots  ne sont pas sortis directement de la bouche des protagonistes présents.

 

Mais ils semblaient les penser tellement fort…

 

En tout cas Laurent Hénart, plus beau gosse que jamais a l'air particulièrement convaincu par son argumentation :

 

 

 

Lire la suite

C'est dans les vieux pots...

17 Juin 2009 , Rédigé par jcdr Publié dans #Billets

Ce post n'a rien à voir avec le précédent, précisons-le tous de suite pour les mauvais esprits !



Demain jeudi 18 juin à 16h30 se tient au club de la presse de Metz (place de la Comédie) une conférence de presse réunissant une volée de perdreaux de l'année accompagnés du dernier beau gosse en date de la droite lorraine (non, non, pas Jérémy Aldrin, j'ai pas parlé de nourrisson !) : le nancéien Laurent Hénart.

Autour du jeunot, les papys flingueurs se nomment : Philippe LEROY, André ROSSINOT,  Christian PONCELET et Gérard LONGUET.

Au menu : la préparation des élections régionales et un focus sur le dossier des infrastructures.

Un constat : à l'UMP, la parité avance à grand pas...

Et une question : pour cette campagne des européennes régionales, les idées UMP seront elles plus renouvelées que les hommes ?...
Lire la suite

Kahn est content !

17 Juin 2009 , Rédigé par jcdr Publié dans #Billets

Fort du score obtenu le dimanche 7 juin, drapé dans sa dignité d'élu démissionnaire (car il s'y était engagé) au profit de la sortante-candidate-non-réélue-mais-nouvelle-député-quand-même Nathalie Griesbeck, le sémillant Jean-François Kahn fait ses adieux par mail aux adhérents du MoDem Grand Est qui lui ont mâché le travail pendant 2 mois :

Chers amis,

Je suis un peu triste, bien sûr, que nous n’ayons pas pu réaliser le score que nous espérions.

Cependant, grâce à vous, à vous tous, à votre dévouement, à votre engagement, nous avons réalisé, je crois, une belle campagne et on vous doit, Nathalie et moi, d’avoir tout de même obtenu le meilleur résultat national.

Je n’oublierai jamais le beau moment d’amitié, de fraternité que nous avons vécu, la richesse des rapports humains qui se sont noués.

Le souvenir du combat, au nom de valeurs communes, qui nous a réuni, restera ancré dans mon cœur.

Nous ne devons pas abandonner. On se reverra, évidemment !

Avec toute ma sympathie,

Jean-François KAHN


Après le passage éclair de Cavada et celui de Kahn, qui Bayrou va t'il nous sortir de son chapeau ? Pernaut n'a pas une vieille tante en Meuse ? Ou alors Jean-Pierre Coffe ?



Lire la suite

Missoffe ne pleure pas sur le sort de Filippetti !

15 Juin 2009 , Rédigé par jcdr Publié dans #Podcasts

On s'en serait douté !

Interrogé ce lundi à l'occasion de la plénière du CESL, le conseiller économique et social de Lorraine Alain Missoffe (personnalité qualifiée désignée par le préfet), UMP par ailleurs, me donne son point de vue sur le résultat des européennes du 7 juin pour la partie qui concerne la socialiste Aurélie Filippetti.

Pour mémoire, Filippetti occupait la 3ème place sur la liste PS pour la circonscription Est.
Et seul les 2 premiers ont été élus.
Elle avait envisagé là une porte de sortie face à la suppression de sa circonscription.
C'est raté et la question de son avenir se pose plus que jamais...

Cela n'attriste donc pas plus que cela son ancien concurrent Alain Missoffe qu'elle a battu lors des législatives de 2007 sur la 8ème circonscription de la Moselle (Rombas-Bouzonville).



Le souriant Missoffe qui dit un mot également sur la non-encore-venue-de-Sarkozy-à-Gandrange...

Lire la suite

Régionales 2010 : Daniel Beguin (Les Verts) veut plus de sièges !

13 Juin 2009 , Rédigé par jcdr Publié dans #Podcasts

C'était à prévoir, c'est désormais fait : Daniel Beguin veut plus !

Les 6 sièges (en fait 5 + 1, Philippe Leclercq ayant quitté le groupe il y a quelques temps)
occupés par Les Verts -soit autant que les communistes-  sont insuffisants pour Beguin, au regard du résultat des européennes de dimanche dernier.

Il en veut plus, et espère même en obtenir une quinzaine.

C'est le retour sur le blog des podcasts politiques :




Daniel Beguin (Les Verts) veut plus de places !
envoyé par jcdrf3 - L'actualité du moment en vidéo.


Une revendication qui a le don d'agacer les communistes...

La préparation de la liste de gauche (unie ?...) ne va sans doute pas être une vallée de rose...
Jean-Pierre Masseret m'a en tout cas précisé par téléphone : " Ils veulent se compter ? Qu'ils le fassent. Mais s'ils partent seuls au premier tour, ils n'auront que les sièges que leur résultat leur permettra de revendiquer. Et je ne suis pas certain qu'ils feront le même score que dimanche..."

A bon entendeur ?..


Lire la suite

TSR : quand Nicolas Sarkozy met à mal le journalisme...

9 Juin 2009 , Rédigé par jcdr Publié dans #Billets

Être journaliste c'est d'abord être un témoin.
Libre.
Libre de voir, de circuler, d'écouter, d'interroger.
Un témoin libre d'insister lorsque la personne qu'il interroge ne répond pas ou répond à côté.

C'est le quotidien de ma profession.

Et c'est ainsi avec chacun de ceux que j'interroge.
Quel qu'il soit.
Artiste, ouvrier, policier, chef d'entreprise, agriculteur ou responsable politique.

Photo Pierre Rebondy


Témoigner en rapportant, voire (pour les plus compétents sur la question traitée) en expliquant.

Pourtant, depuis presque 20 ans que j'exerce cette passion du journalisme, je constate que cela est désormais de plus en plus difficile.

Le constat est d'ailleurs paradoxal : l'image est partout, les médias sont multiples, le public n'hésite pas à devenir tout à la fois émetteur en s'exprimant sur le web (en twittant par exemple sur un thème ou un évènement) et récepteur en se scotchant à un écran ou à une radio.

C'est aujourd'hui le même phénomène que j'observe avec les responsables politiques et leur entourage.

Non dans une volonté d'informer mais de contrôler l'information. Par exemple en en délivrant le moins possible.

Mon confrère du Républicain Lorrain, Bernard Maillard, en donne un aperçu édifiant dans l'un de ses récents billets.

La multiplication des profils twitter ou facebook (pour ne citer que ceux-là) sur Internet en témoigne tout autant.
La campagne d'Obama l'a rappelé, mais Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy en ont également joué lors de la dernière confrontation présidentielle.

Aujourd'hui la Toile est le lieu de passage incontournable.
Laurent Hénard vous invite à prendre l'apéro, Jean-Pierre Masseret blogue au ralenti mais ses camarades et vice-présidents y sont très présents (Abate, Hatzig, Villemin, Eckert, par exemple).

Et Nicolas Sarkozy lui-même s'offre au monde.

Si trop d'information (parfois) tue l'information, la non-information est souvent plus mortelle tant elle occupe le champ médiatique au détriment de nouvelles qui mériteraient bien plus d'attention.

A cet égard d'ailleurs la mairie de Metz et le Conseil Régional de Lorraine qui inondent de communiqués de presse les rédactions -qui ont parfois bien du mal à suivre sans servir de cire-pompes permanents- ont bien appris la leçon.

Mais certains ne sont pas dupes.

Comment (et surtout quand) fouiller et investiguer quand l'essentiel du temps donné par un rédacteur en chef est passé à courir derrière le roitelet ?

Mes collègues suisses de la TSR ne disent pas autre chose à travers leur excellent reportage Sarkozy, vampire des médias, diffusé le 4 juin et qui est encore en ligne pour quelques jours à cette adresse.

Oui, la presse française est à la botte du Prince.
Oui nombre de roitelets locaux et régionaux donnent le meilleur d'eux-mêmes pour qu'il en soit ainsi sur leur territoire. Et quelque soit leur bord politique.

Le contrôle de l'information comme arme de guerre est connu (et mis en pratique par les meilleurs) depuis Sun-Tsu.

Mais en face il y a les journalistes.

A eux de faire le travail d'informer.

La France n'est pas (encore) la Russie ou l'un de ces pays d'Asie où la règle dit-on est la balle dans la tête pour celui qui témoigne.

Mais les pressions existent désormais. Feintes hier, elles sont réelles aujourd'hui.

Il faut y résister. Que celui qui l'exerce soit Président de la République française (et en ce sens, il est indigne de cette fonction) ou élu local.

Aujourd'hui, par l'efficacité des pressions indirectes (ou directes), par la multiplication des dénigrements à la mode Sarkozy la France est l'un des pays où la liberté de la presse est la plus attaquée, la plus menacée.

Alors si les plus anciens, les plus capés, les plus costauds des journalistes se couchent ou choisissent
 de s'autocensurer (comme le montre le reportage de la Télévision Suisse Romande), la jeune génération aura bien du mal à exercer librement cette passion garante de la démocratie.

Ne pas plier, témoigner, le crédo du journaliste est plus d'actualité que jamais.

Au lendemain de cette élection européennes marquée par une abstention incroyable (et dont tout le monde politique se fout, comme à chaque élection depuis 15 ans désormais), il est urgent pour les journalistes de revenir à la réalité, d'abandonner le indoor journalism, de retourner sur le terrain (comme l'écritSteven Jambot un jeune confrère twitter
), de bousculer nos interlocuteurs et de leur extirper autre chose que des propos convenus et sans véritable intérêt.

Le faire avec respect de l'autre. Mais le faire.

Sans crainte. Et sans concession.
Lire la suite

Officiel : Carlo Molinari quitte la présidence du FC Metz. 2ème mise à jour

9 Juin 2009 , Rédigé par jcdr Publié dans #Breaking News

Mise à jour : Le communiqué officiel est ici.

Il vient tout juste de l'annoncer (fin de matinée) à l'occasion d'une conférence de presse au FC Metz : Carlo Molinari quitte la présidence mais sans quitter le club pour autant.

Il restera comme vice-président, membre du conseil d'administration et chargé de mission auprès de Bernard Seurin Serin*, nouveau président et (car) actionnaire principal (51%) du club de football de la capitale lorraine.

Une page se tourne.

Le sort de l'entraineur Yvon Pouliquen devrait être connu en fin de semaine la semaine prochaine.




* Merci Jonathan !
Lire la suite
1 2 3 > >>