Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

Papy Jean-Marie et le fiston Patrick

26 Avril 2007 , Rédigé par jcdr Publié dans #archives

Conférence de presse de Jean-Marie Rausch ce matin, dans sa mairie, pour présenter à un aréopage de journalistes les festivités de l'été et celles qui vont accompagner l'arrivée du TGV-Est et la demande de classement par l'Unesco du quartier impérial et de la gare au patrimoine mondial de l'Humanité.

 

Vous trouverez tout cela demain dans votre quotidien lorrain préféré selon que vous soyez au sud ou au nord de la frontière mussipontaine.

Ce que j'ai surtout retenu de cette heure de présentation, c'est l'échange à demi-mots entre Patrick Thill et Jean-Marie à l'issue de la présentation de 15' réalisé par l'adjoint à la Culture de Metz :

Patounet, penché vers son mentor, tout rougissant :

"C'était comment ?"

Réponse très paternelle de Jean-Marie :

"Très, très bien, pas trop long. Non, très bien, juste parfait".

Ce genre d'échange, auquel j'ai involontairement assisté étant assis en face des deux protagonistes, résume t'il et explique t'il l'art de durer du maire de Metz ?...

En tout cas, Jean-Marie était très en forme et très en verve ce matin, il a d'ailleurs achevé sa prestation en précisant :

"Quelque soit le successeur de Rausch, peut-être Rausch lui-même, il aura tous les moyens de conduire toutes les aspirations sur cette ville !"

Donc, que les futurs candidat(e)s à la Municipale se rassurent, les caisses n'auront pas été totalement vidées !

Lire la suite

Et l'UDF Moselle dans tout cela ?

23 Avril 2007 , Rédigé par jcdr Publié dans #archives

 

C'est quoi désormais l'UDF Moselle ?

2 dirigeants (Nathalie Griesbeck et Thierry Jean) qui ne se supportent plus dans un parti qui a explosé ses frontières en les perméabilisant au socialisme tendance DSK (à moins que ce ne soit le contraire :-) ).

Bayrou a multiplié en Moselle ses voix par 3,52 entre le premier tour de 2002 et hier...

Plus que des UDF revenus dans le giron du parti (ou issus d'une génération spontanée !), ces nouveaux électeurs sont sans doute des mosellans tentés par la rupture avec le bipartisme traditionnel et peut-être aussi des primo-électeurs ou des ex-abstentionnistes qui se sont tournés vers lui.

Dès lors dans ce vote UDF, quelle portion de votes de gauche, voire de votes socialistes?

Sur ce point, les dirigeants de la fédération Moselle du PS n'étaient pas dupes hier soir, à Maizières-lès-Metz...

Certains socialistes avançaient même le chiffre de 30 à 40% de sympathisants socialistes ayant voté Bayrou hier.

En attendant la difficulté de l'UDF (voir mon billet d'hier soir) va être de gérer ces voix nouvelles, curieuses d'une autre façon de faire de la politique...

Sauf que la déclinaison départementale et locale de cette gestion pourrait bien se retrouver compliquée par la façon dont les 2 responsables (l'officielle [car patronne régionale ET départementale] et l'officieux [car ex-patron-départemental et toujours bien suivi par les UDF mosellans]) souhaitent appréhender cette gestion.

Pour faire simple, Nathalie Griesbeck et Thierry Jean vont-ils trouver là un nouveau motif de crispation ?

Si oui, jusqu'où peut-aller cette crispation ?

Et avec quelles conséquences, pour les législatives et la municipale de Metz...

 

Pas sur également que l'appel à un nouveau mouvement (genre large autour du Centre...) qui sera probablement annoncé par Bayrou et son équipe avant le 2ème tour contribue à clarifier une situation locale bien compliquée pour des raisons de personnes...

Lire la suite