Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Faits, opinions et humeurs - Le blog de @jcdrpro

Ma conviction : Jean-Marie Rausch y retourne !

28 Mars 2007 , Rédigé par jcdr Publié dans #archives

2 jours que je dois rédiger ce billet, mais je suis débordé.

Alors vous devrez vous contenter du titre !

Le corps du texte, aujourd'hui au mieux, sinon demain !

Mais bon : l'info essentielle est dans le titre.

;-)))

Lire la suite

Quand Jean-Marie rhabille Nathalie...

17 Mars 2007 , Rédigé par jcdr Publié dans #archives

Vous avez forcement comme moi écouté Jean-Marie Rausch hier soir, invité de La Tribune, l'émission politique de Jerico, la radio de l'évêché...

Première chose à retenir : Jean-Marie a changé (comme Sarko ?) !

Et il s'est bien lâché en évoquant sa ci-devant adjointe Nathalie Griesbeck...

Florilège :

Question : "Vous avez dit de Nathalie Griesbeck en 2000, qu'elle n'était pas assez mûre. Et aujourd'hui ?"

Réponse : "C'est comme dans les fruits, d'abord on est pas assez mûr, ensuite on mûrit et puis finalement on devient peut-être trop mûr..."

Alors Nathalie est-elle blette ?

Réponse du maire de Metz :

"C'est une femme très bien, sinon je ne l'aurais pas choisi, d'ailleurs elle a dit que je lui avais appris son métier. Je suis très heureux qu'elle soit député européenne, très, cela lui convient parfaitement bien, elle aime beaucoup voyager et les députés européens en cela sont très gatés. Et en plus elle siège pas trop loin d'ici. Mais arrivé à ce point là, je ne vois pas très bien où elle pourrait, voudrait encore aller!
Je n'ai pas de conseils à lui donner, j'ai pas de jugements à formuler,mais moi je me contente de ma fonction de maire de Metz, je pense qu'il serait sage qu'elle se contente de cultiver sa fonction de député européen."

Deux façons d'analyser ce qui précède :

1. Il lui donne une nouvelle chance en la provoquant comme en 2000 et espère que cette fois elle manifestera suffisament d'amour-propre pour réagir intelligemment en se portant candidate à la Maire de Metz pour 2008.

ou alors

2. Il la flingue définitivement, enterrement de Première Classe !

A vous de choisir !

Et j'ai également retenu une réflexion sur la gare TGV Lorraine :

"Louvigny a couté 30 millions d'euros. Faisons l'essai de Louvigny, voyons ce que ça donne, si ca marche, si les gens boudent ou boudent pas et on verra plus tard pour Vandières qui est un beau rêve.
Aujourd'hui, gaspiller 130 millions d'€ pour une gare (100 millions la gare + 30 millions d'accès routiers) alors qu'il en existe déjà une me parait incompatible avec les nécessités de gestion financières de notre pays."

Ainsi qu'un voeu :

"sortir les autobus du plateau piétonnier mais pas question de tramway au centre ville de Metz."

Ca va faire plaisir aux 2007.com (JMR : "C'est qui ça 2007.com ? Une association. Bah, des associations y'en a plein qui critiquent, elles sont là pour critiquer !) : eux aussi veulent éjecter les bus du plateau piétonnier.

Bon, à votre tour de rigoler : Rediffusion ce samedi à 18h15 sur Jérico.

Et bon week-end !

Lire la suite

"Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge !"

16 Mars 2007 , Rédigé par jcdr Publié dans #archives

Qu'elle soit de Stobée ou de Voltaire, la phrase  est toujours d'actualité !


Lire la presse de ces derniers jours suffit à s'en convaincre (ici, , , encore ici, et un peu aussi et par exemple*)...

Et vu la proximité désormais de l'échéance présidentielle, ce type de phénomènes ne va bien sur aller qu'en s'accélérant.


"Et en Lorraine, et à Metz ?", me demandent certains d'entre vous.


Trop tôt encore, je crois, pour ressentir ce genre de phénomène.

Même si Metz2007.com, par exemple, a déjà été trahi l'an dernier par l'une de ses membres qui a rejoint le PS.

Pour la soupe ?

Ou par pragmatisme, estimant qu'une association non-officiellement liée à tel ou tel parti n'a au fond que peu de chances de peser réellement dans le débat ?

C'est bien tout le problème de 2007.com dont la dernière prestation en terme d'expertise et de propositions sur les déplacements urbains futurs à Metz est loin d'être inintéressant (je vous renvoie à La Semaine d'hier pour plus de détails) :

que peut peser un groupe tel que celui-ci dans une campagne électorale municipale ?

Faut-il l'appréhender en terme de capacité de nuisance ?

Le phagocyter ?

L'intégrer dès à présent ?

Et d'ailleurs Emmanuel Lebeau a t-il faim de Metz ?

A t-il vraiment envie de prendre cette ville ?

Ou lui et ses associés souhaitent-ils juste peser sur le débat ?

Le savent-ils eux-mêmes?

Et cette éclaircissement assumé (quand il le sera) ne conduira t-il pas à de nouvelles défections ?

Un ennemi c'est souvent plus facile à gérer !



PS : Jean-Marie Victor Alphonse Rausch est l'invité ce soir de Cédric Gasri sur Jérico (18h15 - 19h). Rediffusion demain, même horaire.

 * Oui, je sais, en ce moment je lis Le Monde...

 

 


Lire la suite